Intro to Sheet Development

Construction d'une fiche de personnage

Pour construire une fiche, vous devez avoir accès à un compte Pro.

Pour modifier une fiche de personnage personnalisée pour un jeu :

  1. Sélectionnez le menu Jeux, puis sélectionnez Mes Jeux.
  2. Sélectionnez le jeu pour accéder à la page des détails de la campagne.
  3. Sous le menu Paramètres, sélectionnez Paramètres du jeu.
  4. Sélectionnez Personnalisé dans le menu Modèle de feuille de personnage.

L'éditeur dispose de quatre onglets : Disposition HTML, Style CSS, Traduction et Aperçu.


Restrictions & Filtre de sécurité

En règle générale, les feuilles de caractères sont créées avec HTML, CSS et JavaScript (pourSheet Workers), mais il existe certaines contraintes qu'il est bon de connaître pour les utilisateurs intermédiaires et avancés. Il y a quelques choses à savoir en ce qui concerne le filtrage de sécurité appliqué par Roll20 à votre HTML :

HTML :

Dans le navigateur, la fiche de personnage est essentiellement enveloppée dans une balise géante<form>.

  • Les attributs Idne peuvent pas être utilisés. (Any ID attributes on one character's sheet would affect another character's sheet in the same campaign when opened.
  • Les fonctionnalités deDOMne peuvent pas être utilisées.
  • Ne pas utiliser les balises HTML réservées telles que<head>ou<body>dans votre feuille de personnage HTML. Cela empêchera votre feuille de personnage de se charger dans le jeu de rôle en ligne.
  • Certaines balises comme<section>,<header>,<footer>,<footer>ne fonctionnent pas non plus.
  • Les noms des attributs sont insensibles à la casse lorsqu'ils sont vérifiés pour l'unicité. Toutes les entrées (et les sélections, et les zones de texte, etc.) doivent avoir un nom d'attribut unique.
  • Toutes les classes qui ne commencent pas par "attr_", "repeating_" ou "roll_" seront préfixées par "sheet-".
  • Toutes les images passeront par le proxy d'image Roll20 pour éviter les attaques de sécurité. Cela devrait être largement transparent pour vous et ne devrait pas affecter quoi que ce soit, mais c'est quelque chose dont il faut être conscient.
  • <svg>n'est pas pris en charge.
  • Tous les attributs des modèles de rouleauxdoivent être écrits avec des guillemets doubles, car les guillemets simples les ignorent complètement.

CSS :

  • Dans le fichier CSS, toutes les classes générales doivent commencer par un préfixesheet-pour que Roll20 les lise.
  • Les requêtes médiasne peuvent actuellement pas être utilisées.
  • Polices par défaut :Les polices suivantes peuvent être utilisées par défaut : ArialPatrick .HandContrail OneShadows Into Light et Candal.
  • Polices Google :Les polices Google sont maintenant disponibles avec la fonction @import-.

JavaScript

  • DOM ne peut pas être utilisé.
  • Certaines fonctions ou fonctionnalités JavaScript ne peuvent pas être utilisées. Pour plus de détails, voirSheet Worker Documentation.

Utilisez uniquement des classes, pas des identifiants.

Vous ne devez pas utiliser d'identifiants sur vos étiquettes (par exemple, NE PAS utiliser<input type='text' id='name' />). Étant donné qu'il existe plusieurs copies de chaque feuille dans le DOM en même temps, l'utilisation d'un identifiant est incorrect car les identifiants ne doivent être utilisés que sur des éléments uniques.

Cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser les éléments liés à l'ID<label> (par exemple,<label for="my_id">Mon texte d'étiquette</label>). Vous pouvez placer des éléments à l'intérieur de l'étiquette pour les lier ensemble (par exemple,<label>Texte de l'étiquette <input ... /></label>), même si cela peut se faire au détriment de certaines flexibilités dans votre CSS.


Erreurs courantes

1. Oublier de nommer les attributs avec l'attributattr_ (par exemple,<input type="number" name="attr_dexterity"> vs.<input type="number" name="dexterity">). Cela entraîne l'absence de données enregistrées dans le champ après la fermeture de la feuille.

2.Oublier d'ajoutersheet-aux noms de classe dans votre fichier.css. Ce n'est pas nécessaire dans le fichier.html, Roll20 suppose automatiquement que toutes les classes ont ce préfixe là. 

3. Utilisation d'un trait de soulignement dans le nom/classe des sections répétitives. Chaque<fieldset>doit avoir un nom de classe unique qui commence par repeating_, et le reste du nom ne peut pas comporter de traits de soulignement sinon la section ne sauvegardera aucune information.

4. Regarder uniquement le panneau d'aperçu lors des modifications. Le panneau d'aperçu ne montre pas une vue à 100% précise de l'apparence/fonctionnement de la feuille et ignore complètement les travaux de feuille, donc vous devez vous connecter à la campagne et ouvrir une feuille de personnage là-bas pour être sûr de la visualisation/fonctionnalité de la feuille.

5. Ne pas regarder les feuilles existantes. Voir comment les feuilles existantes ont été créées et structurées peut vous aider à éviter de réinventer la roue ou de faire des erreurs par manque de familiarité avec la création des feuilles de personnage malgré vos connaissances en HTML/CSS/JavaScript. Toutes les feuilles du dépôt de feuilles de personnage sont sous licence MIT, il est donc gratuit (et encouragé) de les utiliser comme modèles pour créer votre propre feuille au lieu de tout refaire à partir de zéro.

6. Ne pas demander d'aide lorsque vous êtes bloqué(e). Roll20 a une communauté réduite mais active qui travaille à la création et à l'amélioration des feuilles de personnages, et est souvent prête à aider si vous êtes bloqué sur une fonctionnalité que vous essayez de comprendre. Feuille de Personnage Roll20 & Forums du Compendium.


L'éditeur de feuilles

Panel d'Aperçu

Le "Panel d'Aperçu/Editeur de Feuille" montrant un aperçu d'une feuille de personnage. Cet aperçu n'est pas identique à l'apparence de la feuille dans Roll20, et est seulement une approximation.

Le panel d'aperçu applique toutes les mêmes précautions de sécurité et de filtrage que l'application Roll20 principale. Assurez-vous de faire un clic droit et d'Inspecter l'Element si vous observez un comportement étrange (par exemple, vos styles ne sont pas appliqués correctement) - il se peut qu'il y ait un filtre de sécurité qui change le nom d'une classe ou quelque chose de similaire.

Le panel d'aperçu se met à jour en temps réel chaque fois que vous modifiez le HTML, le CSS ou la Traduction sur votre feuille. Cela vous montre uneapproximationde à quoi ressemblerait la feuille dans le jeu. Cela est utile pour vérifier rapidement les changements superficiels pendant que vous modifiez, mais pour être sûr du résultat final réel, vous devez entrer dans le jeu et ouvrir la feuille elle-même.

Si vous apportez des modifications dans l'éditeur de feuilles de personnage pendant le jeu, vous devez enregistrer vos modifications et actualiser le jeu Roll20 en cours. De plus, si la feuille de personnage contient <rolltemplate>, le code associé à celle-ci sera considéré comme non traité dans la fenêtre d'aperçu. Il est recommandé de placer les modèles de jets à la fin du code de la feuille afin qu'ils n'obstruent pas la visualisation de la feuille lors de l'utilisation du panneau d'aperçu.

Bac à sable Feuille Personnalisée

En guise d'alternative à l'éditeur de feuilles, vous pouvez désormais essayer d'utiliser leCustom Sheet Sandboxpour développer votre feuille. Le Custom Sheet Sandbox vous permet de sélectionner et de télécharger des fichiers de traduction HMTL, CSS & depuis l'intérieur du sandbox et de voir la feuille se mettre à jour instantanément. L'Environnement de travail permet également de tester les paramètres par défaut de votre feuille via votre fichier sheet.json.


Disposition HTML

HTML est utilisé pour définir les champs et la mise en page à l'intérieur du modèle de feuille de personnage.  Vous pouvez utiliser la plupart des balises HTML de base, telles quep, div, textarea, input, select, imgdans votre feuille. Cependant, veuillez noter que Roll20 utilise HTML différemment de ce à quoi vous vous attendriez normalement. Certaines balises, telles que<button>, auront une fonctionnalité par défaut différente dans l'environnement Roll20. Nous reviendrons sur ce point plus loin dans l'article.

Notez que vous ne pouvez pas utiliser Javascript sur votre modèle de feuille, sauf dans le cas des scripts deSheet Worker.


Stockage des données de l'utilisateur

La plupart des balises HTML utilisées pour stocker les données de l'utilisateur peuvent être utilisées dans une feuille Roll20, avec une distinction notable. Pour chaque balise, vous devezinclure unname-attribute qui commence parattr_. Ceci définit le nom d'attribut unique de la balise et indique qu'il s'agit d'un attribut qui doit être enregistré dans le caractère. Cela doit également être fait pour les valeurs & attributs que l'utilisateur ne peut pas modifier, pour que ces données soient utilisables dans des calculs ou autres. Tous ces attributs (sauf les sections qui se répètent) apparaîtront dans l'onglet "Attributs & Capacités" de la feuille de personnage, après avoir été édités pour la première fois.

Texte & Nombres

Pour créer un champ pour enregistrer du texte ou des nombres saisis par l'utilisateur, utilisez les balises,<input type="text">,,,<input type="number">,ou,<textarea>,. (Notez que les balises,<input>,doivent avoir un type spécifié (texte, nombre, caché, case à cocher ou radio)).

Exemple :

<type de saisie="nombre" nom="attr_Strength" />
<type de saisie="texte" nom="attr_class" />
<zone de texte nom="attr_notes"></zone de texte>

Si vous voulez que le champ utilise la "max" d'un attribut au lieu de la valeur normale, vous pouvez ajouter _max au nom du champ, par exemple <input type="number" name="attr_Strength_max" />.

Vous pouvez également utiliser une balise < span> pour afficher une valeur en lecture seule sur votre feuille, par exemple < span name="attr_Strength"></ span>. Il est possible d'inclure une balise span qui a le même nom d'attribut qu'une balise input, et la balise span sera mise à jour chaque fois que l'input est modifié.

Valeurs par défaut

Vous pouvez également inclure facultativement un attribut valuesur la balise, qui définira la valeur par défaut pour le champ.

Par exemple, ce qui suit définirait un champ "AC" avec une valeur par défaut de "0". Si aucune valeur par défaut n'est spécifiée, il s'agit d'une chaîne vide ("").

<type d'entrée="nombre" nom="attr_AC" valeur="0" />

Valeurs calculées automatiquement

Vous pouvez inclure une formule dans la valeur par défaut du champ et spécifier l'attribut désactivé. Si vous le faites, la feuille affichera le résultat de la formule au lieu de la formule elle-même. Par exemple,<input type="number" name="attr_StrMod" value="@{Strength}/2" disabled="true" />créerait un champ "StrMod" qui affiche la moitié de la valeur de la force. Ces attributs de calcul automatique peuvent être utilisés dans les lancers de feuille, les macros et les compétences normalement.

Notez que vous ne pouvez inclure que des attributs du personnage actuel. Vous ne pouvez pas non plus inclure des macros, des capacités ou des lancers...juste des opérations mathématiques de base telles que@{Intelligence}/2+@{Level}. Vous avez également accès aux fonctions plancher, arrondi et plafond, telles queplancher(@{Intelligence}/2).

Si votre champ auto-calculé dépend d'un autre champ(s) auto-calculé(s), vous devez ajouter des parenthèses autour de la formule(s) intermédiaire(s). Sinon, des erreurs de calcul pourraient apparaître.

Exemple :

<type d'entrée="nombre" nom="attr_StrMod" valeur="(@{Strength}/2)" désactivé="vrai" />
<type d'entrée="nombre" nom="attr_StrModLeveled" valeur="@{StrMod}+@{Level}" désactivé="vrai" />

Remarque: Les calculs n'apparaissent pas dans l'aperçu, ils n'apparaissent que sur une fiche de personnage en jeu.

Le calcul automatique des valeurs augmente la charge d'une feuille lorsqu'elle est ouverte et doit donc être utilisé avec parcimonie. Pensez à utiliserSheet Worker Scriptspour effectuer des calculs conditionnels.

Noms des personnages

Lorsque vous ajoutez un champ de texte pour le nom du personnage, vous pouvez le lier automatiquement au nom du personnage du journal en lui attribuant l'attributnamedeattr_character_name.

<input type="text" name="attr_character_name" />

Caché

Il peut être utile d'enregistrer des variables cachées sur la feuille de caractères que l'utilisateur n'a pas besoin de voir, auquel cas le type d'entrée "caché" peut être utilisé. Elle enregistre la valeur de l'entrée, mais n'apparaît en aucune manière sur la feuille de caractères, ce qui la rend plus facile à utiliser que de devoir la masquer à l'aide d'une feuille de style CSS.

Exemple :

<input type="hidden" value="10" name="attr_str_mod" value="0" />

Cas d'utilisation : Sauvegarde des statistiques utilisées parSheet Worker Scripts, AdvancedCharacter Sheet Translationoptions, and someCSS Wizardryexamples.

Menu déroulant

La balise<select>peut être utilisée pour enregistrer une liste prédéterminée d'options auxquelles l'utilisateur peut accéder à partir d'un menu déroulant.

Exemple :

<select name="attr_WoundLevel">
  <option value="0" selected="selected">Healthy</option>
  <option value="1">Stunned</option>
  <option value="1">Blessé</option>
  <valeur de l'option="2">Blessé deux fois</option>
  <valeur de l'option="5">Incapacité</option>
  <valeur de l'option="10">Blessé mortellement</option>
</select>

Pour choisir l'option sélectionnée par défaut, incluez l'optionselected="selected"comme dans l'exemple.

Cases à cocher et boutons radio

Pour les cases à cocher et les boutons radio, vous devez toujours spécifier une valeur-attribut.

Pour les cases à cocher, si la case est cochée, l'attribut prend la valeur de la case. S'il n'est pas coché, il sera mis à "0". Si vous souhaitez qu'une case à cocher soit cochée par défaut, ajoutez l'attributchecked="true".

Exemple :

<input type="checkbox" name="attr_HasShield" value="1" checked="true" />

Pour les boutons radio, si l'un des boutons radio est sélectionné, l'attribut sera défini sur la valeur de ce bouton radio. Si aucun bouton radio n'est sélectionné, la valeur sera une chaîne vide. Au moins un des boutons radio doit avoir l'attributchecked="true"pour définir une valeur par défaut. Les boutons radio sont le seul type de champ pour lequel il est prévu d'avoir plusieurs champs avec le même nom-attribut.

Exemple :

<input type="radio" value="10" name="attr_Multiplier" />
<input type="radio" value="25" name="attr_Multiplier" checked="true" />

Informations statiques

Le texte général, tel que les noms & les étiquettes des différents champs & d'autres informations, peut être affiché à l'aide de la plupart des balises HTML courantes. L'aspect par défaut de la plupart des balises varie quelque peu, mais il peut être modifié à l'aide de CSS si nécessaire.

Exemple :

<h2>Stats</h2>
<span>Nom du personnage :</span>
<input type="text" name="attr_character_name" />
  • <h1>-<h5>: Bon pour les titres de section
  • <span><p>: Bon pour un bloc de texte, n'a pas beaucoup de formatage
  • <label>: Bon pour l'étiquetage des champs de saisie. Est par défaut en caractères gras et laisse un espace supplémentaire en dessous de lui
  • <div>: généralement la meilleure balise pour structurer la feuille. Ne contient pas de style, peut être utilisé pour le texte.

Rouleaux de feuilles et boutons de rouleaux

Vous pouvez inclure des rouleaux prédéfinis dans votre feuille. C'est un excellent moyen d'ajouter les jets qui seront nécessaires au joueur lorsqu'il utilisera les jets standard du système de jeu.

Par exemple, vous pouvez ajouter un bouton "Vérifier" à côté de chaque compétence sur la feuille. Pour définir un bouton de rouleau, utilisez la balise<button>. Le type-attribut est défini sur "roll". Le rouleau lui-même est défini dans l'attributvalue-attribute. Vous pouvez également ajouter un attributnamequi permet de référencer le jet dans les macros externes, les capacités ou le chat. Le nom doit comporter le préfixeroll_pour fonctionner.

Exemple d'un bouton de jet "vérification du bluff" :

<type de bouton="roll" valeur="/roll 1d20 + @{Bluff}" nom="roll_BluffCheck"></bouton>

La référence à des attributs/champs de la feuille se fait à l'aide de la syntaxe@{AttributeName}. Vous pouvez également utiliser cet exemple dans d'autres macros ou capacités en utilisant%{BoB|BluffCheck}.

Pour en savoir plus, consultez l'article de la communautéButton .

Note :Les noms que vous donnez à vos boutons de roll doivent être uniques par rapport à n'importe quelle capacité ou autre bouton de roll de vos personnages, si vous voulez les référencer dans des capacités ou des macros. Si une feuille de personnage comporte plusieurs boutons de lancer avec des noms identiques mais des valeurs différentes, l'appel du nom du bouton de lancer provoquera la dernière entrée dans le HTML de la feuille.

Voir aussi

Sections répétées

Il peut arriver qu'il y ait un ou plusieurs types d'objets dont on ne sait pas à l'avance combien ils sont. La liste des compétences d'un personnage dans Savage Worlds en est un bon exemple. Les feuilles de Roll20 vous permettent de définir un modèle pour chaque élément de la section, et le joueur peut ensuite en ajouter autant que nécessaire dans la liste. Pour définir une section répétitive, utilisez une balise<fieldset>. Ajoutez une classe appelée "repeating_sectionname" à la balise, et à l'intérieur de la balise, mettez les champs que chaque élément aura.

Attention :Chaque nom de section doit être unique et vous ne pouvez pas utiliser de soulignement dans votre nom de section. Ne pas utiliser l'arme de la mêlée répétitive. Utilisez l'arme de mêlée répétitive ou l'arme de mêlée répétitive.

Voici un exemple de liste de compétences :


<
h3>Skills</h3> <fieldset class="repeating_skills"> <select name="attr_dtype" class="dtype"> <option value="d4">d4</option> <option value="d6">d6</option> <option value = "d8" d8 /option option value valeur="d8">d8</option> <valeur de l'option="d10">d10</option> <valeur de l'option="d12"></option> </select> <type d'entrée="text" nom="attr_skillname" /> </fieldset>

Lorsque la feuille est affichée, Roll20 inclut automatiquement les boutonsAddetModifypour permettre au joueur d'ajouter autant d'éléments que nécessaire. Chaque élément aura son propre ensemble de champs (dans l'exemple ci-dessus, chacun a son propreattr_dtypeetattr_skillname).

En interne, chaque élément répétitif est stocké dans un attribut, comme par exemple :repeating_skills_-ABC123_dtypeourepeating_skills_$0_skillname. L'ID (la partie-ABC123de l'exemple précédent) ne changera jamais pour une ligne de section répétitive, de sorte que vous pouvez y faire référence dans les macros, les capacités et en utilisant l'API. Les nouvelles lignes que vous ajoutez se verront attribuer de manière aléatoire un nouvel identifiant unique. Les lignes sont actuellement classées dans l'ordre dans lequel elles ont été créées.

Note :Tous les attributs de la section répétitive doivent avoir un nom unique au niveau mondial. Ainsi, si vous avez un champ attr_Qty dans votre section répétitive, ne créez pas un autre champ appelé attr_Qty en dehors d'une section répétitive ou dans une autre section répétitive. Il est difficile, voire impossible, de créer des sections répétitives autour d'un tableau HTML, et il est recommandé de les placer dans une seule cellule.
 

Mise en page

De nombreux auteurs de feuilles recommandent d'utiliser votre propre CSS pour le style et de mettre en page la feuille à l'aide deCSS Flexboxet/ouCSS Gridau lieu de l'option intégrée de colonnes/rangs ou des tableaux HTML.

Roll20 fournit quelques classes de base que vous pouvez utiliser pour organiser les choses dans une disposition simple basée sur des colonnes. Pour les utiliser, il suffit de créer une div avec une classe "3colrow", "2colrow" ou "row". Ensuite, à l'intérieur de cette div, créez une div pour chaque colonne avec une classe "col". Par exemple, pour créer une mise en page en trois colonnes, vous pouvez procéder comme suit :

<div class='3colrow'>
  <div class='col'>
    <!-- Placez le contenu pour la première colonne ici -->
  </div>
  <div class='col'>
    <!-- Deuxième colonne -->
  </div>
  <div class='col'>
    <!-- Troisième colonne -->
  </div>
</div>

 Pour en savoir plus, consultez l'article de la communautéDesigning Character Sheet Layout.


Style CSS

Vous pouvez & utiliser des feuilles de style CSS personnalisées pour styliser l'apparence de votre feuille pour les joueurs. Vous pouvez utiliser presque tous les styles CSS que vous souhaitez, y compris les images d'arrière-plan, les couleurs, les tailles de police, etc. Quelques mises en garde s'imposent :

  • Tous vos styles CSS seront limités à la classe parentale .charsheet. Ainsi, si vous mettez un style appelé input, le système le préfixera automatiquement par .charsheet input. Cela ne devrait pas vous affecter en général, mais cela vous empêche de modifier les CSS de l'application Roll20 en dehors des feuilles de personnage.
  • Notez que par défaut, toutes les classes HTML définies dans votre mise en page HTML qui ne commencent pas par attr_, roll_ ou repeating_ seront préfixées par sheet-. Ainsi, par exemple, si vous souhaitez que certaines balises de saisie soient plus courtes que d'autres et que vous définissez le code HTML comme étant <input class='shortfield'>, il sera remplacé par <input class='sheet-shortfield'>lors du traitement de la mise en page.

Pour en savoir plus, consultez l'article de la communautéCSS Wizardry.

Polices de caractères Google

Les polices Google peuvent être appelées dans votre CSS à l'aide de la fonction@import:

@import url('https://fonts.googleapis.com/css?family=Sigmar+One&display=swap') ;

Vous pouvez ensuite appeler la police à partir de votre CSS avec l'attributfont-family:

font-family : 'Sigmar One';

Pour l'instant, cela se limite aux polices Google, à partir de fonts.googleapis.com.

Pour en savoir plus sur les polices Google, cliquez ici.

Détails du style du mode sombre

  • Changement de thème
    Lorsqu'un utilisateur passe en mode sombre, la table virtuelle ajoute la classe CSS spécifique .sheet-darkmode à l'élément <body> . Lorsque l'interrupteur est remis sur la lumière, cette classe est supprimée.
  • Changement de thème
    En ajoutant des choix de couleurs à la fin de vos feuilles, le CSS de votre feuille, enveloppé dans un corps .sheet-darkmode { } , les utilisateurs verront le changement lorsqu'ils actionneront le commutateur.

Options avancées de la feuille

Les options avancées ne sont pas nécessaires pour une feuille de personnage de base, mais elles peuvent améliorer les capacités et la convivialité de votre feuille.


Réglages par défaut de la page

Les options sélectionnables peuvent être spécifiées dans le fichiersheet.jsonfourni avec votre feuille de personnage personnalisée. Ces options fournissent des paramètres par défaut pour tous les personnages lorsque votre feuille de personnage est utilisée.

Pour en savoir plus, consultez le site Default Sheet Settings.

Scripts sur les tôliers

Les scripts de travailleur de feuille sont une fonctionnalité avancée du système de feuilles de caractères qui permet à l'auteur de la feuille de spécifier un JavaScript qui s'exécutera lors de certains événements, par exemple lorsque les valeurs d'une feuille sont modifiées. Il est fortement recommandé d'utiliser ces champs à la place des champs de calcul automatique lorsque les valeurs changent rarement, par exemple lorsqu'un personnage monte de niveau ou ajoute un nouveau sort ou une nouvelle attaque.

Pour en savoir plus, consultez le siteSheet Worker Scripts.

Modèle des jets

Les modèles de jets vous permettent de personnaliser entièrement la façon dont les jets de votre feuille apparaissent dans la fenêtre de discussion pour tous les joueurs. C'est un excellent moyen de faire correspondre l'ensemble de l'expérience Roll20 à un thème commun.

Pour en savoir plus, consultez le siteComment fabriquer des gabarits de rouleaux.

Intégration du compendium

Le compendium Roll20 est un répertoire d'informations telles que les règles, les sorts, les objets et les monstres pour certains systèmes de jeu à licence ouverte. En indiquant que votre feuille est compatible avec un compendium, les joueurs auront un accès direct à ce compendium dans la barre latérale droite pendant le jeu.

Pour en savoir plus, consultez l'article principal sur l'intégration du compendium .

Charactermancer

Le Charactermancer est un système Roll20 qui guide l'utilisateur dans un processus de prise de décision sur le plateau de jeu virtuel. 

Les feuilles communautaires ne doivent pas inclure la création ou l'avancement des personnagesen raison de restrictions potentielles liées aux droits d'auteur. Les fiches 'By Roll20' peuvent inclure ce contenu grâce à nos partenariats avec les créateurs de jeux. Les feuilles développées à partir du code d'une feuille "By Roll20" devront s'assurer que tout code d'options de création ou d'avancement de personnage est supprimé. Il est possible d'avoir des attributs qui se calculent automatiquement en fonction d'autres attributs (y compris le niveau actuel). Nous vous informerons si la feuille que vous avez soumise enfreint cette règle.

Cependant, le cadre Charactermancer pourrait également être utilisé à d'autres fins, comme la création d'un cadre d'importation de feuilles de personnage.

Pour en savoir plus, consultez le site Charactermancer Development.


Traduire les feuilles de personnage

Les feuilles de personnage peuvent être traduites dans d'autres langues à l'aide du service de traduction financé par la communautéCrowdin. Les auteurs de fiches de personnages disposent d'un certain nombre de moyens de contrôle sur la manière dont la fiche est traduite et sur la manière dont la traduction est affichée. Les utilisateurs désireux de devenir traducteurs doivent utiliser notre formulaire web.

Pour en savoir plus, consultezCharacter Sheet Translation.


Dépôt de feuilles de personnage Roll20

Le dépôt GitHubRoll20est une collection de toutes les feuilles de personnage contribuées par la communauté qui sont disponibles pour être utilisées sur Roll20.  Son but est de fournir aux fans un moyen de créer un support spécifique pour les jeux pour lesquels Roll20 n'a pas de feuille de personnage officielle. Le code source de nombreuses feuilles de personnage officielles existe dans le dépôt, mais elles ne sont plus mises à jour. Cela est dû au fait que Roll20 a modifié son flux de travail pour conserver ses propres feuilles dans un dépôt séparé.

Un certain nombre de feuilles plus anciennes (qui n'apparaissent pas dans le menu déroulant de sélection des feuilles de Roll20) existent également dans le dépôt.

Règles de liaison Patreon et Tipeee pour les contributeurs de feuilles de communauté

Les auteurs de fiches qui contribuent à la base de données de fiches de personnage de la communauté Roll20 sont autorisés à faire de la publicité via les sites de services de souscription/donation : Patreon et Tipeee. Roll20 n'est pas responsable des transactions financières et ne peut pas faire respecter les accords privés.

Afin de se qualifier, l'auteur d'une feuille doit d'abord voir sa contribution approuvée par l'équipe de Roll20 et incluse dans la base de données des feuilles de personnages de la communauté.

Vous devrez inclure les informations de votre compte Patreon ou Tipeee dans le fichiersheet.jsonqui doit être inclus avec votre soumission de feuille sur GitHub.

Le fichier json devrait avoir l'un de ces champs ajouté si vous souhaitez faire de la publicité avec Patreon ou Tipeee :

patreon :Placez l'URL d'une campagne Patreon ici, et elle apparaîtra sous la description de votre feuille lorsqu'elle sera sélectionnée. (par exemple : "https://www.patreon.com/<name>")

tipeee :Placez ici l'URL d'un Tipeee, qui apparaîtra sous la description de votre fiche lorsqu'elle sera sélectionnée. (par exemple, "https://www.tipeee.com/<name>")

Pour plus d'informations, voirhttps://github.com/Roll20/roll20-character-sheets#contributing.

Lien vers Patreon/Tipeee sur les forums Roll20

Les liens vers Patreon ou Tipeee sur les forums Roll20 ne sont autorisés que pour les membres de la communauté préapprouvés qui ont contribué aux feuilles de personnage ou aux scripts API. Si vous souhaitez solliciter directement des utilisateurs pour obtenir des financements, vous pouvez le faire en privé, mais de tels liens ne sont pas autorisés dans un forum public sans aucun matériel contribué.


Fiche communautaire Exigences minimales et bonnes pratiques

Roll20 et la communauté ont mis en place un ensemble d'exigences minimales requises pour la soumission de feuilles. En outre, nous avons inclus quelques lignes directrices générales sur les meilleures pratiques afin d'améliorer la cohérence entre les auteurs de fiches. Cela permet de créer un dépôt de code propre et plus facile à maintenir pour la communauté.

Pour en savoir plus, consultez le siteExigences minimales & Bonnes pratiques.


Voir aussi

Modèles de feuilles/exemples


Scripts utiles

  • SublimeSettings- Mise en évidence de la syntaxe HTML spécifique à Roll20 pourSublime Text
  • ACSI- Automatisation de l'ajout d'attributs de traduction à une feuille
 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 31 sur 52